0892123456
contact@lesmutuelles.org

La mutuelle étudiante est-elle vouée à disparaître ?

La mutuelle étudiante est-elle vouée à disparaître ?

mutuelles étudiants

La mutuelle étudiante est-elle vouée à disparaître ?

A l’heure de la rationalisation des finances, les regroupements sont légion, entre services similaires ou qui proposent les mêmes types de prestations à leurs usagers. Cela permet, par exemple dans l’administration ou dans les entreprises, de réduire le nombre des personnes employées de façon à mutualiser les compétences. Donc il s’agit in fine de réduire les coûts en diminuant le nombre de personnes salariées. C’est l’une de façons de faire moins de dépenser de fonctionnement de certains services, mais en contrepartie les personnels sont soumis à plus de responsabilités, et à un travail un peu plus conséquent. Aujourd’hui l’heure est peut-être au regroupement, dans le domaine des complémentaires santé.

Fusion entre mutuelle étudiante et mutuelle des policiers

Le conseil d’administration de la mutuelle qui offre ses services aux gardiens de la paix français ainsi qu’à de nombreux autres agents des administrations de notre pays, l’Intériale, a voté ce 26 septembre une résolution qui permettrait à cette dernière d’intégrer en son sein La Mutuelle des étudiants, communément appelée LMDE. Ainsi cet acteur historique de la santé des étudiants serait amené à disparaître. Pourtant la mutuelle santé créée pour venir en aide spécifiquement à ceux qui sont dans leurs études supérieures n’a pas encore dit son dernier mot et elle pourrait conserver son indépendance en matière de gouvernance.

La complémentaire santé au cœur de la société

En France il existe un grand nombre de mutuelles dont les services s’adressent soit à tous les assurés de la CPAM, soit à des professions ou à des administrations particulières. Il en existe de très spécifiques comme de très généralistes. Les jeunes qui font leurs études ayant des besoins particuliers, ils ont leurs propres mutuelles, au même titre que les policiers et les enseignants, par exemple. Le rôle que pourrait jouer l’Intériale dans ce dossier serait non pas de se substituer à la mutuelle étudiante, mais plutôt de lui permettre de survivre, elle qui n’est pas assez rentable aujourd’hui. L’avenir nous dira si elle pourra continuer à voler de ses propres ailes ou non.mutuelles étudiants