La mutuelle dentaire sous la loupe !

  • Quelle est la problématique des soins dentaires en France ?

La problématique des soins dentaires en France constitue véritablement une question de santé publique dans la mesure où une étude réalisée récemment a démontré que 20% de la population renonce à consulter régulièrement un dentiste sur le fondement de motivations strictement financières. En effet, les remboursements accordés par la Sécurité Sociale en matière dentaire sont non seulement plafonnés à 70% des honoraires facturés mais également déterminés sur des bases nettement inférieures à la réalité. C'est pourquoi au regard du coût très élevé des soins dentaires, il est vivement recommandé de souscrire une mutuelle dentaire dont le coût annuel sera plus que largement compensé par les compléments de remboursement obtenus.

  • Qu'est-ce qu'une mutuelle dentaire ?

Au même titre qu'une mutuelle de santé traditionnelle, une mutuelle dentaire a vocation à procéder au remboursement partiel ou total des dépenses de santé que vous avez été contraints d'effectuer. Néanmoins, l'intérêt de la souscription d'une mutuelle dentaire spéciale réside essentiellement dans l'attribution de niveaux de remboursement grandement supérieurs en matière de soins dentaires. En effet, une bonne mutuelle dentaire vous proposera un remboursement élevé qui prendra la forme soit d'un pourcentage de remboursement, soit d'un forfait global.

  • Pourquoi une mutuelle dentaire ?

Si une mutuelle dentaire n'est pas indispensable lorsqu'il s'agit de recevoir des soins dentaires conservateurs (caries, détartrages) dans la mesure où leur tarification est fixée par le législateur, elle devient en revanche incontournable en présence de soins à caractère chirurgical tels que les prothèses ou les implants dentaires. En effet, les bases de remboursement fixées par la Sécurité Sociale auxquelles s'appliqueront le taux de remboursement de 70% sont souvent pour ne pas dire toujours inférieures à la réalité des honoraires librement pratiqués par les dentistes. En outre, certaines pratiques telles que l'orthodontie adulte ou le blanchiment des dents ne sont absolument pas remboursées par la Sécurité Sociale alors que les mutuelles dentaires sont pleinement en mesure de les prendre en charge.